Déodorant en aérosol

Où déposer votre déchet ?

À déposer, en vrac sans sac et bien vidé, dans la colonne de tri pour les Emballages et papiers près de chez vous (colonne jaune ou colonne en plastique vert avec opercule et étiquette jaunes).

Tous les emballages se trient ! La seule question à vous poser : est-ce un emballage ? Si oui, il se trie.

Attention :

  • Les papiers vont dans la même colonne que les emballages
  • Les emballages en verre vont toujours dans la colonne à verre.

Consignes pour le tri des emballages :

  • Penser à ne pas emboîter les différents déchets, autrement ils ne pourront pas être recyclés
  • Laisser les bouchons sur les bouteilles et flacons plastiques.
  • Ne pas mettre les petits objets en plastique qui ne sont pas des emballages.

Consignes pour le tri des papiers

  • Pensez à séparer le film plastique autour des publicités ou magazines s'il y en a. Les films plastiques sont des emballages. Ils vont la colonne à emballages et papiers.
  • Vous pouvez laisser les fenêtres plastiques des enveloppes, les spirales des cahiers ou encore les agrafes (les processus de recyclage sont aujourd'hui très performants et permettent d’extraire facilement certains éléments étrangers pour les réorienter vers d’autres filières).
  • Il faut enlever les anneaux des classeurs avant de les mettre dans la colonne à papier, sinon déposer-les dans le bac gris.

En savoir plus sur le tri

Que devient-il ?

Le Syndicat Centre Hérault collecte la colonne de tri et transporte ces emballages au centre de tri Demeter à Montpellier, où les différents déchets seront triés puis vendus à des usines de recyclage.

Par exemple, les canettes usagées sont recyclées en moins de 60 jours pour donner naissance à de nouvelles canettes ou réutilisées dans la fabrication d’électroménager, de fenêtres ou même des pièces pour l’automobile. Saviez-vous que 700 canettes en aluminium permettent de fabriquer un cadre de vélo ! Et avec 8 conserves en acier, on obtient une boule de pétanque.

En savoir plus sur l’avenir de vos déchets

Pour aller plus loin

Tendre vers un mode de vie “zéro-déchet”, c’est plus que juste changer de type de produits achetés en magasin. C’est avant tout une façon de pensée (et d’agir!) qui vise à modifier son mode de consommation et se rapprocher d’une consommation durable : refuser le « j’achète, je consomme, je jette ». Les cosmétiques et soins traditionnels génèrent des déchets mais contiennent surtout très souvent des produits nocifs pour notre santé.

Choisir de fabriquer ses propres cosmétiques et soins, c’est :

  • écologique : limiter les emballages plastiques (on les conserve dans des récipients lavables et réutilisables).
  • sain et naturel : décidez et contrôlez tout ce qu’il y a dedans !
  • économique : en règle générale, et même en utilisant des ingrédients bio et de qualité, les cosmétiques faits maison reviennent moins cher que ceux vendus dans le commerce.
  • sur-mesure : on peut adapter leur composition pour qu’ils s’adaptent aux besoins de notre peau ou de nos cheveux. Et en plus, c’est gratifiant : « c’est moi qui l’a fait ! »

Recevez l’actualité
Du syndicat
centre hérault

S’inscrire à la newsletter